Ile de Pâques

Bienvenue sur l’île la plus secrète, la plus fascinante, la plus isolée au monde : l’île de Pâques ou Rapa Nui.

Ce petit bout de terre, partie intégrante de l’archipel de Polynésie, est un triangle dont le côté le plus long ne mesure que 24 kilomètres. On y accède par avion depuis Santiago (vols quotidiens ou presque, 5h de trajet) ou depuis Tahiti (un vol par semaine, 6h de trajet environ).

L’île de Pâques est un condensé de mystères encore non-résolus à ce jour. Des questions restées sans réponse alimentent les théories les plus invraisemblables : pourquoi la population de l'île, avec son histoire et sa culture, a-t-elle brutalement périclité ? Que représentent les célèbres moai, ces statues étranges dont la plus grande atteint 21 mètres et qui constituent la principale attraction de l’île ? Comment l’homme a-t-il pu ériger des statues aussi hautes ? Autant de questions qui demeurent sans réponse aujourd’hui…

Notre équipe a aimé :
« J'en ai rêvé 35 ans et puis… Le 8 février 2009, je suis arrivé à l'île de Pâques : pour les paysages lunaires, les fabuleux moai, la douceur de vivre toute polynésienne, ce voyage restera mon plus beau souvenir. » (Frédéric)

Toutes ces formules peuvent être intégrées à un itinéraire personnalisé. Nombre de voyageurs qui entreprennent un tour du monde s’arrêtent à l’île de Pâques, à la croisée de l’Océanie et de l’Amérique du Sud. L’île de Pâques est un rêve et nos clients voyageurs souhaitent souvent terminer leur voyage en apothéose par la découverte de Rapa Nui. Nos conseillers connaissent par cœur le Chili et sauront mettre en place le programme idéal, quelles que soient vos envies. Faites-nous part de vos souhaits et de vos attentes et nous construirons pour vous le voyage parfait !

Notre équipe a aimé :
« Même si je voulais profiter de mon premier voyage au Chili pour découvrir le plus grand nombre possible de facettes du pays, ma réelle motivation était de découvrir l’île de Pâques. Plutôt que d’attendre cette découverte pendant mes 6 semaines de voyage, j’ai préféré commencer mon itinéraire par l’île de Pâques : ce rêve accompli, je pouvais me concentrer sur les autres cadeaux que le Chili allait ensuite m’offrir. » (Frédéric)