L'extrême Nord

L’extrême nord héberge une variété exceptionnelle de paysages : des volcans dont les sommets culminent à plus de 4 000 m, quelques uns des lacs les plus hauts du monde et la faune typique de l’altiplano : vigognes, lamas et alpagas que l'on peut observer par centaines.


Le moment fort d'un voyage dans l'extrême nor du Cili est la découverte du Parc National Lauca, un lieu d’une beauté époustouflante dominé par des dizaines de volcans aux cimes enneigées dont le plus connu, l’imposant volcan Parinacota, culmine à 6 300 m. Au pied de ce volcan se trouve le lac Chungara, le lac non-navigable le plus haut du monde. Le petit village de Parinacota, situé à 4 400 m, mérite sans hésiter un arrêt, ne serait-ce que pour sa magnifique église recouverte de chaume et les jolies fresques qui l'ornent, vieilles de quatre siècles. Sur la place du village, quelques femmes tiennent des boutiques d’artisanat et vendent des vêtements en laine d'alpaga : pulls, écharpes, gants…

Avant d’arriver au Parc National Lauca, il est recommandé de passer la nuit au village de Putre à 3 500 m d’altitude pour s’acclimater un peu.  Ceux qui ont le temps, peuvent également faire un détour par le salar de Surire, au blanc éclatant, situé un peu plus au Sud.

Notre équipe a aimé :
« Le Parc National Lauca est un véritable coup de cœur ! Le reflet du volcan Parinacota dans le lac Chungara à 4 500 m d'altitude reste l'une des plus belles images de mon voyage. Et si vous fuyez les autres touristes, c'est l'endroit idéal : vous ne risquez pas de croiser grand monde et vous pourrez vous retrouver seul face à une nature impressionnante... » (Frédéric)


Arica, sur la côte, la ville de l’éternel printemps, est une ville agréable.
Réputée pour son port de pêche pittoresque, elle abrite le musée archéologique San Miguel de Azapa et les plus vieilles momies du monde.


Enfin, Iquique, sur la route entre Calama et Arica, est une ville très intéressante pour son architecture, son histoire et sa situation géographique. Coincée entre une chaîne montagneuse et l’océan, la ville fut très prospère jusqu’aux années 60 grâce à l’industrie du salpêtre. A quelques kilomètres d’Iquique, la ville fantôme d’Humberstone, Patrimoine Mondial de l’UNESCO, témoigne du passé florissant de toute la région. Se promener dans ses rues aujourd'hui désertes est une expérience vraiment émouvante.

Notre équipe a aimé :
« A quelques kilomètres d'Iquique, se trouve Humberstone, ancienne mine de salpêtre et maintenant ville « fantôme ». Si vous allez à Iquique, la visite vaut vraiment le détour tant on se croirait dans un western ! Je vous invite donc fortement à déambuler dans ses rues où vous pourrez voir l'ancienne école, l'hôpital, la piscine ou encore le théâtre (qu'on dit hanté). A ne pas manquer ! » (Frédéric)